Jeux Viens à Vous Mathilde Spriet

Oui, Mathilde est une jolie femme !C'est vrai....

Maintenant passons à la suite pour tous ceux souhaitant ne pas en rester à son physique. 

Car oui Mathilde, c'est une réelle professionnelle depuis de nombreuses années, responsable de la communication chez Gigamic, un éditeur venant de fêter ses 25 ans. Un poste qui  demande donc de nombreuses qualités : Sociabilité, réactivité, diplomatie comme vous pourrez le lire et bien d'autres.
Mais Mathilde est maintenant également une Auteur de jeu avec Focus, un excellent jeu que je vous conseille. 

Comme vous pourrez le lire, l'interview a été très convivial, nous nous sommes permis quelques délires personnels que j'ai décidé de laisser afin de garder la fraicheur d'esprit de Mathilde. 

Certains trouveront peut être cela un peu machiste et intimiste, mais quand vous lirez ces lignes, mon deuxième fils viendra de naitre, c'est pour cette raison que j'ai décidé de publier l'entretien de Mathilde aujourd'hui.
Je serais incapable de porter un enfant pendant 9 mois, et je voulais donc leur rendre hommage, à toutes ces femmes qui doivent à la fois  encore se battre afin de prouver qu'elles sont capables de faire tout aussi bien mais également pour obtenir une place assise dans le bus lors de leur grossesse. 


Mathilde nous parle de sa vie personnelle, de son métier parfois à risques (oui oui!), des réflexions parfois machistes, de son rôle en tant que jury et du jeu Time of Empires, de son futur, mais également de Matthieu D'Epenoux qu'elle apprécie beaucoup.

 

 

1) Mathilde, aurais tu la gentillesse de te présenter ?

Mathilde, je m'appelle Mathilde, je suis une fille comme les autres ( note pour plus tard ne plus répondre à ce genre de questions le vendredi aprem c'est n'importe quoi...)

Bref je suis responsable communication et édition pour Gigamic, le meilleur éditeur de jeux de société de la galaxie !

Ca commence bien tiens!  c'est toi qu'a voulu hein !

 

2)  Comment arrive-t-on justement à travailler pour le meilleur éditeur du monde euh… de la galaxie? J’imagine que lorsque tu finis tes études secondaires, tu n’imagines pas faire ce genre de métier comme dirait Mamzelle Angèle (Ne pas poser une question après une animation avec des maternelles ) ?

En sortant de mes études je ne m'imagine pas grand chose en fait ^^, je fais même une tite formation en rab histoire de mettre une autre corde à mon arc. Après c'est une histoire d'être au bon endroit au bon moment !

Je travaillais sur une mission courte d'attachée de presse chez un recruteur. Et c'est à ce moment-là que Gigamic s'est adressé à lui pour l'aider à pourvoir un poste.

j'ai eu la chance que mes boss me fassent confiance malgré mon manque d'expérience et me laissent créer mon job au fil du temps.

 

"J’avais aussi des remarques sur mes tenues, ma tronche, mon café…"

 

3) Le monde du jeu se féminise depuis une dizaine d’années. Dans les années 90’ il était très rare de voir des femmes jouer à des « gros jeux ». As-tu ressenti, surtout au début de ta prise de poste que l’on te parlait parfois comme à une femme, et non comme à une professionnelle ?As-tu vu les mentalités changer au fil du temps?

Tu crois vraiment que c’était si rare ? j’ai toujours constaté bien sur que nous étions en (large) minorité, mais il y avait toujours des filles quand même sur les tables que je fréquentais, que ce soit en jdr, jds, ou même online…

Le monde du jeu se démocratise, l’offre est plus large, il y en a pour tout le monde alors comme il y a plus de joueurs tout court cela semble logique qu'il y ait plus de filles aussi ^^ mais je ne sais pas si le ratio à tant évolué que ça...

Sinon bien sur au début on m’a fait comprendre que j’était bien gentille mais que ce serait mieux de parler au patron plutôt qu’à la secrétaire. J’avais aussi des remarques sur mes tenues, ma tronche, mon café… ce qu’on n’aurait certainement pas fait remarquer à un homme. Mais oui les choses évoluent (même si ça arrive et ça arrivera encore), peut être aussi parce que j’ai prés de 10ans d’expérience maintenant et que ce que j’ai gagné en ride j'ai du le gagner aussi un peu en crédibilité (enfin j’espère).

La route est encore longue... mais on avance dans le bon sens !

Focus, le jeu crée par Mathilde

 

4) Maintenant que tu as gagné en expérience, tu es également devenue créatrice de jeux avec Focus!
Peux-tu nous raconter l’histoire et le développement de ce jeu?
Comment gères-tu d’ailleurs ce nouveau statut?

Auparavant, si on critiquait un jeu Gigamic, tu n’étais pas « attaquée » personnellement, comment as-tu reçu les critiques positives et négatives, qui peuvent parfois être constructives, mais également blessantes, et qui arrivent même aux meilleurs auteurs de jeux?
Enfin vois-tu depuis le métier d’auteur différemment?

Pour la petite histoire de Focus je t'invite à consulter ce petit article qui raconte un peu le contexte :  http://www.gigamic.com/news/articles/view/slug/avec-focus-savourez-un-bon-papotajeu

Il est vraiment venu tout seul, je ne me suis pas assise à une table en me disant " faut que je crée un jeu" (sinon j'aurai évité de choisir un jeu de communication, 16+, avec du texte ^^).

Tu sais les critiques même quand elles sont envers un jeu Gigamic elles nous touchent... sans être l'auteur on y met tous quelque chose, on l'a testé, sélectionné, on y a cru, géré le développement du matériel, des illustrations, de la règle, des traductions... des mois de boulot qui des fois sont massacrés en 2 lignes... forcément ça pique !

Pour Focus c'est sûr que c'est encore une autre dimension alors j'essaye d'avoir du recul, je sais bien que c'est un jeu qui ne s'adresse pas à tout le monde. Mais honnêtement je ne me plains pas car jusque-là je ne suis pas tombée sur des articles qui le descendaient.  Au contraire même certains testeurs qui partaient avec des aprioris très négatifs ont fini par admettre que ça fonctionnait.... et puis finalement le plus important sera de voir si le jeu est encore là dans 2 ans.

 

C'est quand même globalement une chouette aventure qui m'aura permis de m'améliorer professionnellement, notamment dans ma relation avec les auteurs. Je me mets plus facilement à leur place

 

"un auteur qui débarque sur notre stand pour me casser la figure..."

 

5) Justement peux-tu nous parler de ta relation avec les auteurs? 

Qu'attendent-t-ils de toi, et toi qu'attends tu en retour à part évidemment un bon jeu?

As-tu une anecdote drôle ou joyeuse a nous raconter avec un auteur? 

Les attentes des auteurs peuvent être différentes selon leur personnalité. Certains souhaitent être très impliqués dans leur projet (matériel, graphismes, titres, rédaction etc.) et une fois le jeu sorti ils auront envie de participer à la communication autour de leur jeu, de venir faire des démos sur les événements etc.  D’autres auteurs qui ont moins de temps ou moins l’envie préfèrent suivre le projet de loin sans s’y impliquer plus que ça. L’important c’est qu’au moment de la mise en production chacun s’y retrouve.

En fait, chaque projet à sa propre histoire avec ses spécificités, les contacts humains sont différents à chaque fois. Mais jusque-là nous avons toujours eu la chance de travailler avec des auteurs qui nous ont fait confiance.

Et finalement c’est peut-être ce qu’on peut attendre de la relation auteur / éditeur ( en plus du fait que le jeu soit bon et ait été testé, retesté et encore testé ^^). A partir du moment où la confiance est là on travaille sereinement, ça n’empêche pas de discuter ou de batailler sur un point ou un autre mais ça permet d’avoir des échanges sains et constructifs.

 

Rho des anecdotes croustillantes il y en a : un auteur qui débarque sur notre stand pour me casser la figure parce qu’on avait refusé son jeu, une autre qui appelle la police parce qu'elle n'avait pas reçu de réponse et qu'elle pensait qu’on allait lui piquer son idée, ou la perle : l'auteur qui avait eu l'idée de son jeu par voie divine et qui nous le vendait 1 million de dollar … bref la vie quoi !

 

6) Tu es souvent en déplacement j'imagine, comment gères-tu ta vie de famille ? Te vois-tu au même poste dans 5 ou 10 ans ?

Eh bien on gère comme on peut mais on gère ;o)
Et surtout on est tellement heureux de se retrouver que ça vaut presque le coup de partir ^^

Va savoir ce que sera Gigamic dans 5 ou 10 ans mais tant que je m'y sentirai bien et que mes boss m'y sentiront bien aussi je pense oui.

Mon poste en lui-même évolue tout le temps ça permet de ne pas s'encrouter ni s'enfermer dans une routine, c'est une vrai chance que j'apprécie chaque jour !

La Gigamic Team

 

7) Tu as déjà pensé à monter ta boite d’édition?

C’est quelque chose qui pourrait te plaire d’être ta propre patronne ou pas du tout?

C'est une idée séduisante d'être son propre patron, mais j'y vois aussi toutes les difficultés et risques que cela implique. Pour l'instant la question ne se pose pas vraiment, wait and see !

 

8) Quel jeu (ancien ou nouveau) aurais-tu voulu éditer et pourquoi?

Il y en a beaucoup mais j’ai un faible pour Dixit sur lequel j’aurais adoré travaillé !

Je trouve qu’il a été le précurseur d’un nouveau genre dans le jds moderne.

Je le trouve particulièrement poétique et élégant. Il prône une compétition positive et ça me plait vraiment !

 

"parce que je pense que c’est le type le plus droit que j’ai jamais rencontré ..."

 

9) Tu dois j’imagine connaître maintenant tous les acteurs du monde ludique, souhaiterais-tu nous parler de 2 d’entre eux, l’un que tu apprécies pour le caractère professionnel et l’autre au niveau humain ?

Punaise c’est vache cette question, je ne voudrais pas que la personne que je choisis pour le caractère pro pense quelle n’a pas de qualité humaine à mes yeux et inversement...et puis je ne pense pas que ce soit dissociable en fait, ça ne l'est pas pour moi en tout cas.
Il y a tellement de gens supers dans ce milieu, parce qu’on est encore avant tout des passionnés ! Comment veux-tu choisir...auteurs, éditeurs, distributeurs, boutiques, illustrateurs, journalistes, associations.... la liste des personnalités remarquables est longue dans ce milieu, chacun porte une histoire incroyable, du talent, en plus d’être sympa...

Sans parler de mon équipe que j’adore, de mes boss qui m’ont fait confiance alors que j’avais pas vraiment le cv adéquat, mes collègues qui sont tous plus cool et humains les uns que les autres…

Allez je fais quand même une spéciale dédicace à Matthieu d’Epenoux aussi bien professionnellement qu’humainement, parce que je pense que c’est le type le plus droit que j’ai jamais rencontré (et le plus grande gueule aussi mais c'est un autre débat ^^)... 

 

"parce que ce sont avant tout nos cœurs de joueurs qu'on laisse parler pendant les tests"

 

10) Il y a 1000 nouveaux jeux par an, comment vois-tu le renouvellement et la répétition qui s’est peut être mise en place au sein de certains éditeurs ? Comment faites-vous chez Gigamic afin de trouver le jeu qui fera la différence et sera peut être la "perle rare" comme par exemple Gare à la toile, Spiel des Jahres enfant en 2015? 

Le marché se développe, attire de plus en plus de monde, des systèmes comme le financement participatif permettent de se lancer plus facilement et en prenant moins de risque financier et puis le monde consomme, accélère, aime passer d'un produit à l'autre ... bref c'est un peu normal qu'on voit le nombre de sorties augmenter ça suit la tendance.  J'aime à penser qu'après cette course en avant on aspirera à ralentir le rythme et que le Slow life deviendra le nouveau mode de vie commun ;o)

En attendant on fait comme on peut et aussi un peu comme on veut ^^ parce que ce sont avant tout nos cœurs de joueurs qu'on laisse parler pendant les tests. On joue, on débat, on se bat pour nos chouchous et quand on décide d'y aller c'est qu'on y croit vraiment.

 

11) Quels sont justement tes idéaux (professionnels et personnels) que tu tentes de garder et d’inculquer à tes enfants si tu en as?

On fait ce qu'on peut, je ne prétends pas donner des leçons... j'essaie juste d'être droite dans mes bottes et de pouvoir me regarder dans le miroir le matin, être autant que possible épanouie dans ma vie sans avoir besoin de marcher sur d'autres gens pour y arriver ^^. J'essaie d'ouvrir les yeux sur ce que j'achète, sur ce que je mange, sur ce que je dis... on est un peu tous des miss France dans nos cœurs non ? Je suis pour la paix dans le monde et contre le massacre des bébés phoques. (bon par contre un sushi de Pikachu pourquoi pas...)

12) Tu étais jury au Flip de Parthenay, qu’est-ce que cela t’apportes personnellement d’être dans un tel jury ?
As-tu vu des jeux plus marquants que d’autres ?

Le flip, c'est ma récréation ou plutôt ma colonie de vacances, il fait beau (enfin souvent), on joue, on papote, on prend le temps, tout le monde est de bonne humeur, l'organisation est top et hyper conviviale et mes collègues du jury sont tous des perles que j'adore un peu plus chaque année. ... ( ça se voit que c'est mon festoche préféré?)

et effectivement c'est aussi un haut lieu de création ludique, j'ai pu vivre en live le début de belles histoires comme Loony quest, Happy Party ou El Capitan et j'espère que ça sera encore le cas cette année parce qu'il y avait de très belles choses.

 

Je parlais effectivement plus des jeux que tu as pu voir cette année, veux-tu nous parler plus spécifiquement de l'un d'eux ?

Je pense que le coup de cœur de l'ensemble du jury a été Time of empire en catégorie expert. Un jeu très abouti, dynamique (vous avez autour de vous un joueur qui vous plombe toutes vos parties parce qu'il met 15mn à jouer son tour ? bim jouez à Time of empire ça va lui faire les pieds).  C'est un  jeu totalement cohérent entre son thème et sa mécanique, un jeu de Civilisation qui donne la sensation d'être en train de construire quelque chose. On entre vraiment dans la peau d'un empereur qui doit faire des choix cornéliens pour son peuple.... on en ressort épuisé tellement on est tendu tout au long de la partie,... bref ce n'est pas ma spécialité mais c'est du tout bon dont je suis sûre on reparlera bientôt...

13) Dis-moi le jeu selon toi qui manque a la liste de jeux viens à vous?

http://manuvotreserviteur.wixsite.com/jeuxviensavous/jeux-

Ill t'en manque encore plein (il y en a tellement) mais à minima 6 qui prend et Quarto ! 
 

Note : Mathilde m'a généreusement proposé de les offrir à Jeux Viens à vous, merci à elle :-) 

 

14) Nous ne nous connaissons pas ou peu, une soirée chez moi, quels jeux proposes-tu afin d’apprendre à se connaitre et pourquoi, nous avons le temps d’en faire 3?
Ou bien fait-on des canulars téléphoniques à Matthieux d’Epenoux un verre de Saint Veran à la main ?

Un Focus ? ok trop auto-promo ;o)

Alors un Compatibility : un jeu léger, où on se marre mais tout en apprenant plein de choses sur la vision de la vie des autres. hum... et un ptit Intrigue pour se dégourdir et être sur qu'on va bien s'entendre ?

Les canulars à Matthieu c'est tentant mais je ne le ferai pas, ça lui donnerait encore une bonne excuse pour me dire des trucs désagréables, par contre je ne crache pas sur le Saint Veran !

2 merdes du monde ludique ! 

 

15) Le jour où tu disparaitra du monde ludique, d’une manière ou d’une autre, que souhaiterais-tu que l’on retienne de toi, que ce soit en tant que professionnelle mais également en tant qu’être humain ?

Ben si c'est parce que je meurs retenez mes organes.... ça pourra peut-être servir à quelqu'un.

Sinon j'espère que ceux que j'aurai croisé dans le milieu auront de bons souvenirs de nos échanges, genre "ah oui elle était cool Mathilde, elle était sympa et elle faisait du bon boulot"...ça serait déjà pas mal (ouais j'ai trop de l'ambition moa !). Bon et si je disparais parce que je suis devenue millionnaire et que j'ai fui sur une île déserte ben tant pis détestez moi, je m'en fous je m'achèterais des amis ;o)

Bon mais en vrai l'important c'est ce qu'on souhaite véhiculer aujourd'hui et pas ce qu'il en restera demain non ?

16) Malheureusement, c’est la fin de cette interview, pour conclure Mathilde, en prenant en compte ta vie professionnelle, personnelle, et tous les projets que tu as actuellement, es-tu une femme heureuse ?

Plus qu'hier et moins que demain j'espère...



Merci Mathilde pour ta gentillesse et ta disponibilité


La semaine prochaine, c'est avec un véritable gars du Far West avec qui je m'entretiendrais... 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now