Fuji

Quand Super Meeple m'a proposé de m'envoyer Fuji,  j'ai immédiatement appelé Superman et Batman pour savoir si Super Meeple était un super héros de confiance.
Ces derniers m'ayant répondu par l'affirmative, j'ai accepté avec grand plaisir la nouvelle oeuvre de l'auteur de The Mind.
Car oui Wolgang Warsch, c'est l'auteur génial de cet OVNI que j'ai nommé jeu de l'année 2018 tellement l'oeuvre sortait des sentiers battus. 
Serait-ce encore le cas avec Fuji?




Une course contre la montre silencieuse

 

Cette fois encore l'auteur donne à jouer ensemble contre le jeu, et de nouveau sans pouvoir communiquer ou en tout cas pas tout le temps et pas entièrement comme c'était déjà le cas avec The Mind.

Mais ici, pas de jeu abstrait! 


Fuji, c'est avant tout une fuite en avant afin d'échapper au terrible volcan qui vous poursuit inlassablement jusqu'à ce que vous vous mettiez peut être hors d'atteinte au village. 
Dans cette fuite, vous ne serez pas seul puisque Fuji se présente comme un jeu coopératif où 4 joueurs aux compétences et aux possessions différentes devront s'entraider  afin de gagner ensemble. 

Une ambiance à l'esthétisme particulière puisque les graphismes apportent une véritable atmosphère au jeu de Wolgang Warsch. 
La boîte elle même donne une impression de sérénité avant la tempête. 
 

Une parité mortelle...



Une atmosphère qui se retrouve dans la mécanique silencieuse du jeu puisque vous devrez observer et comprendre vos partenaires. 
Tiens un élément essentiel de The Mind? 


En début de partie, il vous faudra choisir et établir la carte de jeu, dix sont disponibles dans le jeu mais rien ne vous empêche de créer les vôtres.
Celle-ci construite, placez vos pions et lancez vos dés derrière votre paravent! 

Un élément secret comme dans The Mind? Et oui, encore, l'auteur réutilise ce concept qui en soit n'est pas original mais qui utilisé de manière habile peut créer des jeux très sympathiques. 

Dans Fuji, il vous faudra faire avancer votre pion rapidement afin de ne pas être cramé par la lave qui vous poursuit. 
Le soucis, c'est qu'il vous faudra choisir une case non sélectionnée par les autres joueurs mais également où vous obtiendrez les conditions afin d'y accéder! 

Je m'explique. 

Chaque case du jeu demande à ce que vous soyez le joueur ayant le plus grand total parmi les conditions requises avec vos dés : nombres impairs, couleurs particulières, chiffres particuliers, ces conditions pouvant bien évidemment s'entremêler... 


 

Ici le joueur noir et bleu souhaitent pour l'instant se rendre sur la case à droite ayant comme objectif d'avoir la plus grande somme de dés avec les faces 1 et 2 .


Mais bien évidemment comme dans The Mind, il vous faudra vous mettre d'accord avec vos partenaires sans utiliser la parole (ou presque), quelques approximations verbales sont permises, mais cela ne vous empêchera pas de faire fumer votre cerveau et surtout de serrer les fesses lors des révélations! 

Comme dans The mind! 




Tu sais que je sais alors pourquoi tu fais ce que tu fais? 

Dans ce genre de jeu, le facteur humain prend une place essentiel et c'est ce qui nous intéresse ici! 
En effet, pourquoi le joueur bleu choisit-il cette case puis finalement finit accepter que j'y reste et se déplace t-il sur une autre case demandant les couleurs Rose et Bleu? 

Dois-je comprendre qu'il possède donc des dés de ces couleurs avec de faible valeur (1 et 2) ou bien fait-il un sacrifice au bénéfice de l'équipe? 
Ou bien compte t-il utiliser l'un de ces objets? 

A vous d'observer, de réfléchir et d'analyser au plus juste! 

Je ne vous ferais pas part de l'entièreté de la mécanique mais sachez que celle-ci est plutôt simple et très bien rappelée sur votre paravent de jeu. 
Super Meeple est un super éditeur qui sait faire de Super aide de jeu! 



 

Cachez ces dés que je ne saurais voir! 



Un jeu à suspens

Tels les films catastrophe, Fuji sait faire monter la tension au fur et à mesure du jeu. 
Rien n'est jamais gagné et il vous faudra parfois prier pour que les dés soient en votre faveur lors de vos relances! 
Car oui, le jeu vous permet d'effectuer un certain nombre de relances suivant la distance que vous souhaitez parcourir. 
Bien évidemment, plus vous souhaitez aller loin, moins les relances seront nombreuses...

La lave avance, les blessures s'accumulent, vous perdez des compétences au fur du temps et le jeu devient de plus en plus tendu! 
Vous n'avez quand même pas cru que l'auteur de The Mind allait vous laisser gagner si facilement? 

La défaite à Fuji est réellement possible et fort probable suivant le niveau de difficulté que vous aurez établi au début de la partie. 

Alors sachez utiliser vos objets d'aventuriers au moment le plus propice tel de vrais Indiana Jones!
 






Conclusion

Autant vous prévenir, Fuji fait mal, pas de super héros ici mais plutôt des personnages avançant péniblement, souvent lentement voire pas du tout par moment et risquant à chaque tour la mort rampante (la lave).
Fuji sous son atmosphère de prime abord tranquille, va vous blesser, vous entraîner dans une torture des neurones afin d'omptimiser au mieux le temps qui vous ait donné. 
Un seul mort et le jeu se termine, autant dire qu'il ne faudra pas que penser à votre petite personne....comme dans The Mind? 

Wolgang Warsch combat cet individualisme forcené de nos sociétés néo-libérales afin de retrouver ce qui à fait la force du peuple lors de la Commune de Paris en 1871, c'est à dire une entraide et une compréhension de l'autre et cela dans les situations les plus intenables. 

Bravo encore à Wolgang Warsch pour ces qualités d'auteur et à Super Meeple pour distribuer un Super jeu pour de Super joueurs!  ;-)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now